Deux enquêtes pénales contre des proches de Viktor Ianoukovitch

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert la semaine dernière deux enquêtes pénales contre des proches du président ukrainien déchu Viktor Ianoukovitch. Elles portent sur des soupçons de blanchiment d'argent.

L'une des procédures concerne deux membres de l'entourage de M. Ianoukovitch, l'autre est dirigée contre inconnu, précise le procureur de la Confédération Michael Lauber dans une interview dont les réponses ont été fournies par écrit à la "Zentralschweiz am Sonntag", sans donner davantage de détails. La "NZZ am Sonntag" fait également état de l'ouverture des deux enquêtes.

Jusqu'ici, les enquêtes en cours ont fait suite à une annonce du Bureau de communication en matière de blanchiment d'argent (MROS), menant entre autres à des perquisitions. Les motifs de suspicion semblent à présent confirmés. D'après M. Lauber, une deuxième annonce a été faite entre-temps.

Une procédure est également en cours à Genève. Les autorités du bout du lac sont en relation avec la Confédération à ce sujet, relève M. Lauber. Le MPC est responsable des poursuites dans les cas de cette portée, explique-t-il.

"Pour les procédures engagées contre des personnalités originaires de pays de l'ancienne Union Soviétique exposées politiquement, l'une des choses importantes est de ne se laisser instrumentaliser par aucun camp", affirme le procureur de la Confédération. "Ce qui n'est pas toujours facile", ajoute-t-il.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes