Deux dealers proposent de la drogue à des policiers genevois

Deux ressortissants africains, âgés de 26 et 18 ans, ont proposé samedi après-midi à Genève de la drogue à des policiers qu'ils avaient pris pour des clients potentiels. Les deux hommes, qui se sont rendu compte trop tard de leur bévue, ont affirmé dans leurs tentatives d'explications, ne pas être des trafiquants, a indiqué la police cantonale.

Les policiers effectuaient une patrouille dans le quartier des Pâquis, lorsqu'ils sont tombés sur un petit groupe de dealers présumés qui s'est empressé de se disperser. Mais l'un d'eux s'est approché et est monté à l'arrière de la voiture banalisée de la police.

L'homme, le plus jeune, originaire de Guinée-Bissau, a alors proposé aux inspecteurs en civil de leur fournir de la cocaïne, ainsi que de la marijuana. Devant l'intérêt manifesté par les policiers, il a appelé un ami qu'ils ont rejoint un peu plus tard. Le deuxième a tendu aux inspecteurs un sachet contenant un gramme de marijuana.

Infractions à deux lois

Après explications des policiers, les deux hommes ont été appréhendés pour infractions à la loi sur les stupéfiants et à la loi sur les étrangers.

Lors de leur interrogatoire, le premier a expliqué qu'il ne comprenait pas pourquoi il était monté dans la voiture et avait appelé son ami. Le deuxième a reconnu avoir voulu vendre de la marijuana, mais a précisé ne pas posséder de cocaïne et ne pas être un trafiquant.

Tous deux ont été mis à disposition du Ministère public.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes