Démission de M. Hildebrand: le gouvernement veut tirer les leçons

Sous le feu des critiques concernant des transactions privées, le président de la Banque nationale suisse (BNS) Philipp Hildebrand a démissionné lundi avec effet immédiat, au nom de la crédibilité de la BNS. Le Conseil fédéral espère quant à lui tirer des leçons de ces événements.M. Hildebrand a en outre déclaré devant la presse que le vice-président Thomas Jordan reprendra la présidence de la Banque nationale suisse ad intérim. Le futur président devra être nommé par le Conseil fédéral. Il annonce ensuite étudier la question d'éventuelles plaintes. "Je n'exclus rien pour l'heure". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes