Crimes pédophiles: René Osterwalder reste interné

René Osterwalder restera interné. Le Tribunal fédéral (TF) a confirmé la décision de la justice zurichoise et refusé la demande du pédophile de pouvoir bénéficier d'une thérapie stationnaire.

Le Tribunal cantonal avait jugé que les conditions d'une telle thérapie ne sont pas remplies. Il s'était appuyé sur les rapports des experts dont les conclusions, en particulier pour ce qui concerne une réduction du risque de récidive, restent extrêmement vagues.

En dernière instance, le TF confirme cette appréciation. Il relève que selon les conclusions de la justice zurichoise, les conditions d'une thérapie stationnaire, à savoir une diminution sensible du risque pour les cinq prochaines années à venir, ne sont pas réalisées.

Abus et torture

René Osterwalder, âgé de 59 ans, avait été condamné en 1998 à 17 ans de réclusion. Sa peine a été suspendue au profit d'un internement de durée indéterminée.

Il a été reconnu coupable de tentatives répétées d'assassinat pour avoir abusé de deux petits enfants et les avoir torturés. Son cas doit être réexaminé tous les cinq ans. (arrêts 6B_409/2012 et 6B_726/2013 du 3 février 2014)

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes