Conducteur jugé irresponsable: traitement en clinique psychiatrique

Le conducteur schizophrène qui a tué une cycliste et blessé sept autres personnes lors d'une course folle au volant d'une voiture en 2012 à Bâle n'est pas responsable de ses actes. Il doit être traité en milieu fermé dans une clinique psychiatrique, a décidé jeudi le Tribunal pénal de Bâle-Ville.

Les juges ont ainsi suivi les recommandations des psychiatres. Le Ministère public considérait également que le prévenu n'est pas responsable de ses actes et qu'il doit être soigné en milieu psychiatrique fermé.

Selon l'experte psychiatre, c'est sous l'influence de sa maladie psychique que le prévenu a commis des actes meurtriers. Il n'a pas voulu tuer des gens de manière ciblée et l'homme de 29 ans a exprimé sa consternation face à ce qu'il a fait.

Durant le procès, le prévenu a répété qu'il n'a voulu tuer personne lorsqu'il s'est échappé de la clinique psychiatrique en mars 2012. Il a affirmé qu'il ne se souvenait de rien. Il a également déclaré être "profondément désolé".

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus