Burkhalter parle du Haut-Karabakh avec le président azerbaïdjanais

Didier Burkhalter a entamé son voyage de trois jours dans le Caucase du Sud comme président de l'OSCE en rencontrant lundi le président azerbaïdjanais Ilham Aliev à Bakou. Il lui a proposé une rencontre avec son homologue arménien, laquelle pourrait constituer un point de départ pour résoudre le conflit arméno-azerbaïdjanais.

Outre M. Aliev, le président de la Conféderation a rencontré le ministre des affaires étrangères Elmar Mammadyrov et le président du Parlement Ogtay Asadov. Il a aussi vu des représentants de l'opposition et de la société civile, selon un communiqué du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

La situation en Ukraine et le conflit arméno-azerbaïdjanais sur le Haut-Karabakh ont figuré au coeur des entretiens menés à Bakou, a également précisé le DFAE.

Didier Burkhalter, qui préside cette année l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), a proposé une rencontre entre les présidents arméniens et azerbaïdjanais. Cette réunion pourrait marquer le lancement d'un processus de négociations en vue de parvenir à un accord de paix, précisent les services du président de la Confédération.

"Strict respect" du cessez-le-feu

"Nous devons avancer pas à pas vers la paix", a estimé le Neuchâtelois, qui a également appelé "au strict respect" du cessez-le-feu conclu en 1994.

Un accord toutefois pas respecté: trois personnes ont encore trouvé la mort dans des affrontements la semaine dernière. "Aux yeux de la présidence de l'OSCE, il est inacceptable que de tels incidents se produisent 20 ans après la signature du cessez-le-feu", a déclaré Didier Burkhalter, cité dans le communiqué.

En tant que présidente de l'OSCE, la Suisse a nommé un représentant spécial pour le Caucase du Sud.

Cette région séparatiste à majorité arménienne avait été rattachée à l'Azerbaïdjan à l'époque soviétique. Elle a été l'enjeu d'une guerre qui a fait 30'000 tués et des centaines de milliers de réfugiés entre 1988 et 1994.

Entretiens bilatéraux

M. Burkhalter a également profité de sa visite pour aborder quelques thèmes bilatéraux, notamment dans les domaines de l'énergie et de la coopération au sein des institutions financières internationales.

Après sa visite en Azerbaïdjan, le président de la Confédération sera mardi à Tbilissi et mercredi à Erevan. Il doit notamment rencontrer les présidents géorgien Giorgi Margvelashvili et arménien Serge Sarkissian.

/ATS


Actualisé le