Braquages: la police vaudoise incite les commerçants à se protéger

La vague de braquages dans le canton de Vaud inquiète la police, qui enjoint les commerçants à mieux se protéger. "On ne peut pas mettre un gendarme derrière chaque caisse", fait valoir Jacques Antenen, le commandant de la police cantonale vaudoise."Il devient difficile pour nous de nous déployer sur le terrain à titre préventif, en raison de la multiplication des cibles des braqueurs. Les délinquants ne recherchent plus obligatoirement le gros coup, comme une banque ou une poste. Ils passent désormais à l'attaque dans n'importe quel petit commerce", explique samedi Jacques Antenen, dans une interview donnée à "24 Heures". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus