Blocher recourt contre la levée des scellés sur ses documents

La perquisition qui a eu lieu chez Christoph Blocher le 20 mars 2012 en lien avec l'affaire Hildebrand était légale, a tranché le Tribunal cantonal zurichois. Les documents saisis restent toutefois encore sous scellés, car le conseiller national UDC a fait recours de la décision tombée le 20 mars.M. Blocher fait notamment valoir la protection des sources journalistiques, explique son avocat Walter Hagger mardi à l'ats. Le Tribunal fédéral devra trancher. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes