Binge Eating Disorder: un nouveau traitement aide sur le long terme

Jusqu'à 5% des personnes avec un poids normal et 40% des personnes en surpoids souffrent de crises de fringales incontrôlables, ou "Binge Eating Disorder". Une nouvelle thérapie comportementale peut leur venir en aide, selon une étude de l'Université de Fribourg.On comprend par "Binge Eating Disorder" (BED), ou "hyperphagie boulimique", des crises de fringale régulières et incontrôlables. Ce trouble alimentaire entraîne une prise de poids considérable mais aussi des crises d'angoisse, une humeur dépressive, un repli sur soi et un isolement croissant, indique l'étude dirigée par la professeure Simone Munsch, du Département de psychologie clinique. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes