Berne-Paris en un quart d'heure de moins dès décembre

La mobilisation du canton et de la Ville de Neuchâtel en faveur du TGV n'aura servi à rien. La liaison entre Berne et Paris via Neuchâtel sera supprimée, a annoncé mercredi le conseil d'administration de Lyria, la société franco-suisse qui exploite le TGV.

Cette mesure sera effective dès le 15 décembre 2013. Elle permettra une diminution du temps de parcours de 15 minutes, a indiqué la société détenue par la SNCF et les CFF. La liaison directe entre les capitales se fera désormais via Bâle. Cette décision ne constitue pas une surprise, Lyria ayant laissé entendre à plusieurs reprises que cette ligne n'était plus rentable.

Neuchâtelois très déçus

La mobilisation pour défendre cette ligne a été très forte dans le canton de Neuchâtel mais également de la part de la Région Franche-Comté. Plus de 20'000 personnes ont ainsi signé une pétition transfrontalière en faveur du maintien de cette liaison.

Le Conseil d'Etat neuchâtelois et le Conseil communal de Neuchâtel regrettent "très vivement" l'abandon de cette liaison TGV. Les deux collectivités publiques avaient multiplié les interventions en faveur du maintien de cette ligne.

Pour les autorités, il est désormais essentiel que le canton puisse disposer d'une infrastructure de substitution de qualité sur la ligne TGV Lausanne-Paris via Frasne (F).

Coûts élevés

La société Lyria, propriété à hauteur de 74% de la SNCF et de 26% des CFF, invoque des raisons de coûts et de fréquentation. "Depuis l'ouverture de la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône en décembre 2011, les clients au départ de Berne désirant rejoindre Paris privilégient un itinéraire en correspondance via Bâle", explique la société dans un communiqué. Ce parcours offre "un temps de parcours, des fréquences et un confort plus attractifs".

Pour les clients de Neuchâtel et de Pontarlier (F) qui souhaitent rallier Dijon et Paris, les deux compagnies ferroviaires nationales s'engagent à proposer une alternative performante, assurant des temps de parcours équivalents avec un raccordement à la ligne à grande vitesse à Frasne (F).

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes