BNS: le National refuse sèchement les motions du groupe UDC

Le National renonce à serrer la vis à la Banque nationale suisse (BNS). Au terme d'une session extraordinaire, il a sèchement repoussé mercredi des motions du groupe UDC qui auraient limité l'indépendance de l'institution et refusé un texte PDC en faveur d'une influence accrue des cantons.Seul un postulat de Susanne Leutenegger Oberholzer (PS/BL) a passé tacitement la rampe du National. Le Conseil fédéral devra rédiger un rapport exposant les instruments dont dispose l'Etat pour lutter contre la surévaluation du franc en plus de moyens d'intervention relevant de la BNS. Un groupe de travail composé des Départements des finances et de l'économie ainsi que de la Banque nationale planche déjà sur le sujet. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus