Altercation: Mark Muller conteste avoir proféré des menaces de mort

Le conseiller d'Etat genevois Mark Muller a été entendu jeudi pendant un peu plus de deux heures par l'Inspection générale des services (IGS) au sujet de l'altercation du Nouvel An. Il a contesté avoir proféré des menaces de mort à l'encontre du barman du Moulin à Danses (MàD).Mark Muller a confirmé et précisé sa version des faits de la nuit de Nouvel An, a indiqué son avocat. Il revenait sur une information parue sur le site Internet du "Temps". Le défenseur n'a pas voulu donner davantage de détails. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes