Affaire Hainard: le procureur n'assistera pas à l'audience de lundi

Le procureur Renaud Weber n'assistera pas à l'audience prévue lundi dans le cadre du procès de l'ancien conseiller d'Etat neuchâtelois Frédéric Hainard. Il a informé le Ministère public qu'il est malade et ne pourra donc pas se présenter. L'audience aura tout de même lieu.

Le procureur a envoyé son réquisitoire par écrit, comme la loi le permet, a indiqué dimanche le procureur général Pierre Aubert, confirmant une information de la radio RTN. La présence du procureur n'est pas indispensable dans les affaires jugées devant les tribunaux de police. Cette audience d'une journée aura lieu devant le Tribunal de police du Littoral et du Val-de-Travers.

L'audience préliminaire s'était tenue le 9 décembre 2013. Le prévenu n'y avait pas assisté. Selon l'acte d'accusation, il est accusé principalement d'abus d'autorité, de contrainte et de faux dans les titres alors qu'il exerçait la fonction de conseiller d'Etat.

Autre prévenue dans cette affaire remontant à 2010: la femme qui aurait participé aux abus de pouvoir comme inspectrice des relations au travail, et avec laquelle il avait une relation intime à l'époque.

Autre audience en septembre

Frédéric Hainard est visé par une autre procédure liée à son activité en 2009 en Uruguay quand il était procureur fédéral suppléant. Il comparaîtra le 22 septembre devant le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone pour abus d'autorité et violation de la souveraineté territoriale étrangère.

Il s'est opposé à l'ordonnance pénale de décembre dernier qui lui infligeait 90 jours-amende avec sursis, 800 francs d'amende et le paiement des frais de justice.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes