Vingt tués dans l'attentat contre le Hezbollah à Beyrouth

Un attentat à la voiture piégée a tué vingt personnes jeudi près d'un complexe utilisé par les chiites du Hezbollah libanais, dans la banlieue sud de Beyrouth, a dit une source des services de sécurité. Il a été revendiqué par un groupe islamiste sunnite.

Des témoins et des responsables des services de secours ont précisé que l'explosion avait fait 120 blessés et la télévision Al Mayadin a annoncé que plusieurs personnes étaient prises au piège dans des bâtiments avoisinants, aux environs du complexe al Chouhada (des Martyrs) du Hezbollah.

Au coeur du site visé par l'attentat, des corps calcinés étaient visibles dans des véhicules frappés par l'explosion. Des incendies continuaient encore une heure après la déflagration et une fumée noire envahissait le quartier environnant, qui est un bastion du Hezbollah.

Les Brigades d'Aïcha, un groupe islamiste peu connu, ont revendiqué l'attentat qu'elles ont présenté comme leur seconde opération de ce type et ont prévenu qu'elles mènerait de nouvelles attaques, dans une vidéo adressée au secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah.

Autres violences récemment

L'attaque a été menée dans le même quartier qu'un autre attentat à la voiture piégée, qui a tué plus de 50 personnes il y a un mois, alors que les tensions confessionnelles sont de plus en plus attisées par l'intervention du Hezbollah chiite aux côtés du gouvernement syrien de Bachar al Assad, contre une rébellion majoritairement sunnite.

Des habitants du sud de Beyrouth ont expliqué que le Hezbollah était déjà en état d'alerte, et avait accru la sécurité dans la zone, à la suite d'avertissements de rebelles syriens sur des représailles éventuelles contre l'organisation chiite.

Hassan Nasrallah a effectué le 2 août sa première apparition publique depuis septembre 2012 en prononçant dans le sud de Beyrouth un discours devant plusieurs centaines de ses partisans lors d'une réunion de soutien au peuple palestinien.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus