Ukraine: Obama évoque avec Merkel d'autres sanctions contre Moscou

Le président américain Barack Obama a prévenu jeudi qu'une escalade de la situation en Ukraine conduirait à de nouvelles sanctions contre la Russie, après un entretien téléphonique avec la chancelière Angela Merkel. Il a à nouveau appelé Moscou à retirer ses troupes de la frontière.

Dans un communiqué publié à l'issue de la conversation téléphonique avec Mme Merkel, M. Obama a "souligné le besoin pour les Etats-Unis, l'Union européenne, et les autres pays partenaires de se préparer à répondre à une escalade russe" en Ukraine par de "nouvelles sanctions".

Au cours d'une rencontre jeudi à Washington avec son homologue russe Anton Silouanov, le secrétaire américain au Trésor Jacob Lew avait, lui aussi, souligné que "les Etats-Unis étaient prêts à imposer de nouvelles et importantes sanctions contre la Russie en cas d'escalade de la situation", avait indiqué un porte-parole du Trésor.

Le président américain a évoqué la "situation inquiétante dans l'est de l'Ukraine, où des séparatistes prorusses, apparemment avec le soutien de Moscou, continuent à mener une campagne orchestrée de sabotage et de provocation visant à ébranler et déstabiliser l'Ukraine".

Pourparlers à quatre évoqués

Les deux dirigeants ont appelé de nouveau la Russie à "retirer ses soldats de la région frontalière" de l'Ukraine. Ils ont aussi évoqué la tenue de pourparlers à quatre - Etats-Unis, Russie, Ukraine, Union européenne -, qui doivent avoir lieu la semaine prochaine, à Vienne ou Genève, selon les sources.

La crise en Ukraine, où Moscou a menacé jeudi de couper le gaz, est également au coeur des discussions des grands argentiers de la planète, réunis pour l'assemblée générale du FMI et de la Banque mondiale à Washington.

Le président russe Vladimir Poutine a mis en demeure jeudi les Européens d'assurer le paiement des milliards de dettes de l'Ukraine faute de quoi leur approvisionnement en gaz serait menacé.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus