Syrie: déploiement à grande échelle de l'armée près d'Alep

Erreur de rendu non gérée dans 'HitCounterNews' part: System.Exception: System.Data.SqlClient.SqlException: Expiration du délai d'attente. Le délai d'attente s'est écoulé avant la fin de l'opération ou le serveur ne répond pas. à System.Data.SqlClient.SqlConnection.OnError(SqlException exception, Boolean breakConnection) à System.Data.SqlClient.TdsParser.ThrowExceptionAndWarning(TdsParserStateObject stateObj) à System.Data.SqlClient.TdsParser.Run(RunBehavior runBehavior, SqlCommand cmdHandler, SqlDataReader dataStream, BulkCopySimpleResultSet bulkCopyHandler, TdsParserStateObject stateObj) à System.Data.SqlClient.SqlDataReader.ConsumeMetaData() à System.Data.SqlClient.SqlDataReader.get_MetaData() à System.Data.SqlClient.SqlCommand.FinishExecuteReader(SqlDataReader ds, RunBehavior runBehavior, String resetOptionsString) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReaderTds(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, Boolean async) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReader(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, String method, DbAsyncResult result) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReader(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, String method) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.ExecuteScalar() à IceCube.Common.SQLGetScalar(String query, String connectionString, SqlParameter[] prms) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Common.cs:ligne 2230 update Object10004 set Value36=Value36+1 where ObjectID=@ObjectID à IceCube.Common.SQLGetScalar(String query, String connectionString, SqlParameter[] prms) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Common.cs:ligne 2253 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.GetLiveValue(Int32 navID, Int32 zoneID, Int32 objectID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 80 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.GetData(Int32 navID, Int32 zoneID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 117 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.RenderCall(ITemplate currentTemplate, Int32 navID, Int32 zoneID, SitePart sitePartID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 135 à IceCube.Rendering.CallPartBlockInfo.ToString() dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Rendering\CallPartBlockInfo.cs:ligne 68

L'armée syrienne s'apprête à lancer une offensive sur Alep (nord) après avoir reconquis Qousseir avec l'appui du Hezbollah. L'implication du mouvement chiite libanais en Syrie a provoqué des manifestations et des heurts qui ont fait un mort à Beyrouth.

"Il est probable que la bataille d'Alep commence soit dans les heures, soit dans les jours qui viennent, et ce en vue de récupérer les villages et les villes occupés par les rebelles dans la province", a déclaré un responsable des services de sécurité syriens.

Selon le quotidien "Al-Watan", proche du pouvoir, l'armée a "commencé à se déployer à grande échelle dans la province d'Alep, en préparation à une bataille qui sera livrée à l'intérieur de la ville et dans sa périphérie".

Aux mains des rebelles

Les rebelles avaient lancé la bataille d'Alep il y a près d'un an et depuis, des combats et des bombardements quotidiens secouent la ville, ex-capitale économique de Syrie.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG proche des rebelles, avait rapporté vendredi que l'armée massait des "milliers" de soldats" dans la région d'Alep, et que le Hezbollah avait envoyé "des dizaines de ses cadres pour former des centaines de Syriens chiites au combat".

Manifestant tué au Liban

A Beyrouth, où le débordement du conflit syrien inquiète, des jeunes ont manifesté devant l'ambassade d'Iran contre la participation de combattants du Hezbollah dans les combats en Syrie. L'un d'eux a été tué par balles.

Il s'agit de l'incident lié au conflit syrien le plus grave dans la capitale libanaise, deux jours après une mise en garde de l'armée contre des "complots" pour entraîner dans la guerre un Liban divisé entre partisans et opposants au régime du président Bachar al-Assad.

La majorité des chiites libanais sont favorables au régime syrien, tandis que les sunnites soutiennent la cause de l'opposition. L'appui du Hezbollah a été déterminant dans la bataille de Qousseir, remportée par le régime à l'issue de deux semaines de bombardements et de combats.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus