Seize morts dans des attaques dans le centre de l'Irak

Seize personnes ont été tuées lundi dans des attaques dans le centre de l'Irak, selon des sources policière et médicale. Deux attentats-suicide ont notamment eu lieu contre des points de contrôle des forces de sécurité.

L'attaque la plus meurtrière s'est produite quand un kamikaze a fait exploser sa voiture piégée vers 11h00 (10h00 en Suisse) dans la zone de Souweirah, au sud de Bagdad. Elle a fait 13 morts et 35 blessés.

Un autre attentat à la voiture piégée a pris pour cible un point de contrôle à Madaien, également au sud de Bagdad, tuant deux personnes et en blessant cinq autres. A Latifiyyah, au sud-ouest de la capitale, une personne a été tuée par balle dans une attaque ayant fait au moins un blessé.

Dans une université aussi

Dimanche, des violences avaient fait au moins 16 morts, dont cinq dans un attentat-suicide contre une université gérée par un organisme religieux chiite à Bagdad, dénoncé par l'émissaire de l'ONU en Irak Nickolay Mladenov comme une tentative d'attiser les tensions confessionnelles.

Ces agressions surviennent à moins de 10 jours des premières élections législatives depuis le retrait des troupes américaines à la fin 2011.

Plus de 2700 victimes en 2014

L'Irak est emporté dans une spirale de violences qui ont fait au moins 490 morts en avril et plus de 2700 morts depuis le début de l'année, selon un bilan établi par l'AFP sur la base de rapports de police et médicaux.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus