Révélations sur une liaison de Hollande: poursuites envisagées

François Hollande a dénoncé vendredi une atteinte à sa vie privée après la révélation d'une liaison présumée avec Julie Gayet par le magazine "Closer". Sur demande de l'actrice, l'hebdomadaire devait retirer l'information de son site Internet mais pas de sa version papier.

Le président français n'a pas démenti cette liaison. S'exprimant en son nom et non en tant que chef de l'Etat, il a déploré "les atteintes au respect de (sa) vie privée auquel il a droit comme tout citoyen". Il a annoncé qu'il envisageait des poursuites judiciaires à l'encontre du magazine.

Sur sept pages accompagnées de photos où ne figurent jamais ensemble François Hollande, 59 ans, et Julie Gayet, 41 ans, l'hebdomadaire affirme que le couple vit un "amour secret".

En fin de journée, le journal annonçait qu'il allait ôter l'information de son site. L'avocat de la comédienne a exigé que soit retirée toute mention de cette relation "et de veiller aux remontées sur Google", a déclaré Laurence Pieau, directrice de la rédaction du magazine.

Elle a signalé que rien n'avait été demandé pour la version papier. "Mais cela ne remet pas en cause la véracité de nos informations", a-t-elle souligné.

Couple présidentiel

François Hollande n'a jamais été marié. Il s'était séparé en juin 2007 de l'ex-candidate à la présidence de la République Ségolène Royal avec laquelle il a eu quatre enfants.

Il est depuis cette époque en couple avec Valérie Trierweiler, 48 ans, une journaliste. En mars, Internet bruissait d'une liaison présumée entre le président et Julie Gayet. La comédienne avait démenti et porté plainte pour identifier les auteurs des rumeurs, sans parvenir à les faire taire définitivement.

Vives réactions

Dès la publication de l'article, plusieurs personnalités politiques ont réagi.. La gauche s'est rangée derrière les déclarations de François Hollande, en invitant au respect de sa vie privée.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a fait de même, "tant que les citoyens ne sont pas financièrement mis à contribution".

Aurore Bergé, conseillère politique de l'UMP, a fait allusion à la conférence de presse de François Hollande prévue mardi. "Tu la sens arriver la question en conférence de presse: Monsieur le Président, avec Julie Gayet, c'est du sérieux?"

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes