Rabattage de clients interdit dans le quartier chaud de Tokyo

Le rabattage de clients dans le quartier chaud de Kabukicho à Tokyo sera interdit dès le 1er septembre, a décidé la municipalité. La mesure concernera tout l'arrondissement de Shinjuku qui regorge de bars à hôtesses, de sex-clubs et autres lieux de divertissement.

Le fait d'attirer les clients de façon agressive, par exemple en les attrapant par les vêtements, était déjà banni. La nouvelle réglementation votée en juin va plus loin, car elle proscrit toutes les formes de sollicitation dans la rue.

Cette décision intervient alors que les incidents se sont multipliés ces derniers mois dans les ruelles du Kabukicho. De jeunes hommes essaient par divers moyens de recruter des clients pour des bars ou clubs qui leur donnent une commission en échange.

En vertu de la nouvelle ordonnance, ces rabatteurs ne seront pas passibles de punition dans un premier temps, mais d'un simple avertissement. Toutefois, si ces nouvelles dispositions ne suffisent pas pour diminuer le nombre d'incidents, les autorités pourraient ajouter des sanctions.

/SERVICE


Actualisé le