Quatre blessés par un tir de roquettes sur un quartier du Hezbollah

Deux roquettes Grad se sont abattues dimanche sur un quartier du sud de Beyrouth contrôlé par le Hezbollah. Au moins quatre personnes ont été blessées par ces tirs dont l'origine est incertaine, a rapporté une source de sécurité.Selon cette source, une des roquettes est tombée "sur un magasin de voitures". Ces tirs interviennent au lendemain du discours du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, dans lequel il annonçait que le mouvement chiite libanais allait "offrir la victoire" aux forces de Bachar al Assad en Syrie.C'était la première fois que Hassan Nasrallah reconnaissait que ses combattants luttaient activement aux côtés de l'armée syrienne depuis plusieurs mois. Le "Parti de Dieu" participe notamment à la bataille pour le contrôle de la ville stratégique de Qousseir, près de la frontière libanaise.Hassan Nasrallah a justifié cette décision par la menace que font peser, selon lui, sur la Syrie et le Liban les extrémistes sunnites qui font partie de la rébellion. Le dirigeant a expliqué que son mouvement n'avait pas d'autre choix que de "défendre" le Liban dans son ensemble. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes