Plus de deux millions de personnes ont fui la Syrie, selon le HCR

Le nombre de réfugiés syriens dépasse désormais les 2 millions, a annoncé mardi le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Il y a un an, leur nombre était de 230'671 personnes. Par conséquent, 1,8 million de réfugiés ont quitté leur pays en une année, souligne le HCR.

"La Syrie est devenue la grande tragédie de ce siècle, une calamité humanitaire indigne avec des souffrances et des déplacements de population sans équivalent dans l'Histoire récente", déplore dans un communiqué le Haut Commissaire aux réfugiés Antonio Guteres.

"La seule consolation est l'humanité et la fraternité dont font preuve les pays voisins en accueillant tant de réfugiés et en leur sauvant la vie", ajoute-t-il.

"Le monde prend des risques en étant dangereusement complaisant vis-à-vis de la catastrophe humanitaire syrienne (...) Si la situation continue à se détériorer à ce rythme, le nombre de réfugiés augmentera et certains des pays voisins pourraient arriver à un point de non-retour", a souligné l'émissaire du HCR Angelina Jolie.

"Le monde est tragiquement désuni sur la façon de faire cesser le conflit syrien", a ajouté l'actrice américano-cambodgienne. "Mais il ne devrait y avoir aucun désagrément sur le besoin de soulager les souffrances humaines, ni aucun doute sur la responsabilité du monde pour en faire davantage. Nous devons venir en aide aux millions de personnes innocentes chassées de chez elles, et accroître la capacité des pays voisins à gérer cet afflux", a-t-elle dit.

Liban, Jordanie, Irak

Ce nombre de deux millions est constitué de Syriens qui ont été enregistrés en tant que réfugiés ou qui sont en attente de l'être. A la fin août, la population réfugiée s'élevait à 110'000 en Egypte, 168'000 en Irak, 515'000 en Jordanie, 716'000 au Liban et 460'000 en Turquie.

Le HCR a en outre annoncé une réunion mercredi à Genève au niveau ministériel des pays d'accueil pour essayer de renforcer l'aide internationale.

/SERVICE


Actualisé le