Opinion défavorable à la coalition de Merkel, selon deux sondages

Le résultat des législatives de dimanche en Allemagne reste indécis, selon deux sondages publiés jeudi. Ils confirment que la chancelière Angela Merkel aura du mal à conserver sa coalition gouvernementale qui réunit conservateurs et libéraux.

L'Union chrétienne-démocrate (CDU) conservatrice est créditée de 40% d'intentions de vote, un résultat stable par rapport à la semaine dernière. Les libéraux du FDP perdent un demi-point à 5,5%, indique une enquête commanditée par la chaîne de télévision publique ZDF.

Avec 45,5% ensemble, il leur manquerait au moins un point et demi pour constituer une majorité parlementaire. Un pourcentage a relativisr cet écart entre dans la marge d'erreur de ce sondage.

A un peu plus de 48 heures de l'ouverture des bureaux de vote pour les législatives, "l'issue est ouverte comme elle l'a rarement été auparavant", écrit le groupe de recherche Wahlen, auteur de l'étude.

Les sociaux-démocrates du SPD engrangent un point à 27%. Les Verts, avec qui ils souhaiteraient créer l'alternance en Allemagne et chasser Mme Merkel du poste de chancelière, faiblit à 9% (-2). La gauche radicale Die Linke, avec laquelle aucun parti ne veut s'allier, est créditée de 8,5% (+0,5%).

Parti anti-euro

Cette étude confirme dans ses grandes lignes un sondage publié dans la matinée par le quotidien Bild et réalisé par l'institut Insa, selon lequel CDU et FDP rassemblaient 44% des voix et SPD/Verts respectivement 28% et 8%.

La principale différence entre les deux enquêtes concerne le parti anti-euro Afd. Il était crédité de 5% dans le sondage d'Insa, ce qui lui permettrait de rentrer au Parlement, et de 4% dans celui du groupe Wahlen, en-dessous du seuil décisif.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes