Les talibans pakistanais promettent une nouvelle vague de violence

Les talibans pakistanais ont annoncé vendredi qu'ils mèneraient une vague d'attaques contre le gouvernement. Le mouvement islamiste a désigné un nouveau chef, le mollah Fazullah.

"Nous allons prendre les forces de sécurité pour cible, les installations du gouvernement, les dirigeants politiques et la police", a déclaré un porte-parole du réseau islamiste.

Jeudi un porte-parole des talibans avait affirmé que le mollah Fazlullah était "contre les pourparlers de paix". "L'organisation de pourparlers n'est même pas l'enjeu d'un débat car ce gouvernement n'a aucune autorité, ce n'est pas un gouvernement souverain mais un gouvernement esclave des Etats-Unis. Des pourparlers de paix sont une perte de temps", a-t-il encore jugé.

Le mollah Fazlullah, ancien commandant dans la vallée de Swat réputé pour ses opinions radicales et son opposition à tout dialogue de paix, a été élu lors d'un Conseil de la Choura (assemblée traditionnelle). Il succède à Hakimullah Mehsud, tué vendredi lors d'une attaque de drone américain.

Surnommé "le mollah Radio" pour ses prêches enflammés sur les ondes, Fazlullah est considéré comme un "dur" au sein même du mouvement taliban. Il commandait les hommes qui ont tiré en 2012 sur la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai pour dénoncer sa campagne pour la scolarisation des filles, à laquelle les talibans sont hostiles.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus