Le papa de l'étudiante "pauvre" roulait en Ferrari

La police financière italienne a déniché une fausse jeune fille pauvre dont le père roulait en Ferrari. Cette découverte est intervenue dans le cadre d'une vaste opération visant les fraudes aux aides destinées aux étudiants désargentés.

"En 2013, 63% des étudiants contrôlés se sont trouvés dans une situation irrégulière", c'est-à-dire qu'ils ont menti sur les revenus familiaux, a indiqué la police financière dans un communiqué jeudi.

Les étudiants italiens peuvent déposer une "auto-certification" attestant de faibles revenus de leurs parents pour obtenir des bourses d'études, des remises sur les frais universitaires, des titres de transport gratuits ou d'autres soutiens financiers.

Après enquête, "de vrais "champions" du mensonge sont alors apparus, comme une étudiante qui a auto-certifié un revenu annuel de 19'000 euros (23'400 francs) alors que son père est propriétaire d'une Ferrari et d'immeubles de prestige, ou une autre qui a oublié de déclarer des revenus d'un montant de 70'000 euros", ajoute le communiqué.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes