Le nouveau Premier ministre palestinien démissionne

Le nouveau Premier ministre palestinien, Rami Hamdallah, a présenté sa démission au président de l'Autorité palestinienne, a-t-on appris jeudi de source gouvernementale. On ignore pour le moment si cette démission a été acceptée par Mahmoud Abbas et les raisons de son geste.

Selon une source gouvernementale, Rami Hamdallah a pris cette décision en raison d'"un conflit concernant ses pouvoirs". Il avait comme l'ensemble du gouvernement prêté serment le 6 juin à Ramallah, en Cisjordanie.

Le gouvernement actuel est composé dans sa grande majorité de membres du Fatah de Mahmoud Abbas, et les commentateurs politiques s'étaient interrogés, au moment de la désignation de Rami Hamdallah, sur ce que serait sa marge de manoeuvre.

Le président de l'Autorité palestinienne avait nommé cet universitaire et homme politique indépendant en remplacement de l'économiste Salam Fayyad, démissionnaire. Sa désignation avait aussitôt été rejetée par le mouvement de la résistance islamique Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis six ans.

Sérieux obstacle

Peu connu en dehors des territoires palestiniens, Rami Hamdallah, professeur de linguistique, était président de l'université An Nadjah depuis 1998.

A l'époque, on estimait que sa nomination pourrait constituer un sérieux obstacle aux efforts de réconciliation engagés sous l'égide de l'Egypte entre le Fatah de Mahmoud Abbas et le Hamas.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes