Le Pen sûre de pouvoir former un groupe au parlement européen

La présidente du Front national (FN) français, Marine Le Pen, a assuré qu'elle n'a "aucune inquiétude sur l'existence future" d'un groupe d'extrême droite au Parlement européen. Mais elle n'a pas été en mesure d'annoncer son lancement.

Au total, pour constituer un groupe au Parlement européen, il faut au moins 25 députés élus dans sept pays. Mme Le Pen a reconnu qu'ils n'étaient actuellement que cinq. Mais "c'est une base extrêmement solide de 38 députés", a-t-elle dit. Elle a affirmé que les "combinaisons possibles étaient considérables".

"Le nombre des opportunités nous rendent extrêmement optimistes", a-t-elle dit. Elle s'exprimait dans une conférence de presse au Parlement européen à Bruxelles avec le leader du PVV néerlandais, Geert Wilders, et des responsables du FPÖ autrichien, de la Ligue du Nord italienne et du Vlaams Belang belge.

"Je suis très confiant dans le fait que dans les prochaines semaines nous serons capables de regrouper sept partis", a de son côté souligné Geert Wilders.

Marine Le Pen a aussi souligné que d'autres formations voulaient constituer un groupe, sans citer dans un premier temps le chef de l'UKIP europhobe britannique de Nigel Farage. "Le principe même d'une négociation exige de la discrétion", a-t-elle dit. "Je suis désolée Nigel, mais nous allons constituer notre groupe", a-t-elle lancé.

/ATS


Actualisé le