La mousson fait 54 tués au Sri Lanka

Les pluies torrentielles de la mousson au Sri Lanka, accompagnées de vents violents, ont fait 54 tués, selon un bilan donné mardi. Le gouvernement a lui annoncé de nouvelles dispositions de sécurité pour les petits bateaux de pêche.

Le Centre de gestion des catastrophes a annoncé que 54 personnes, la plupart des pêcheurs pris dans une mer déchaînée, étaient décédées depuis que la mousson s'est abattue samedi matin sur cette île de l'océan indien. Selon lui, 17 autres personnes étaient portées disparues tandis que 33 autres ont été blessées et hospitalisées.

Le ministre en charge de la gestion des catastrophes, Mahinda Amaraweera, a indiqué que de nombreuses victimes étaient des pêcheurs à bord de petites embarcations qui n'avaient ni gilet de sauvetage ni radio de bord.

Il a indiqué être en train de soumettre une loi pour améliorer la sécurité à bord des bateaux en rendant notamment obligatoires les gilets de sauvetage. "S'ils avaient eu ces équipements de base, nous aurions pu diminuer le nombre de pertes en vies humaines", a-t-il déploré.

Selon le ministre, les petits bateaux qui sortent habituellement de nuit et reviennent à l'aube ne sont soumis à aucune réglementation et ne respectent pas les règles de sécurité qui s'appliquent aux plus grosses embarcations.

L'île subit deux moussons par an. Elles sont attendues par les agriculteurs qui dépendent fortement des pluies pour l'irrigation mais elles provoquent aussi chaque année morts et dégâts matériels. En 2011, au moins 64 personnes ont été tuées par la mousson.

/SERVICE


Actualisé le