La Gay Pride attire la grande foule à Paris

Un mois jour pour jour après la célébration du premier mariage entre personnes du même sexe en France, des dizaines de milliers de sympathisants de la cause homosexuelle ont défilé samedi à Paris. Ils ont fêté une "avancée majeure" à l'occasion de la première Gay Pride depuis l'adoption de la loi sur "le mariage pour tous".

Au son de la techno, le cortège est parti près de la gare Montparnasse, et a traversé le centre de Paris jusqu'à la place de la Bastille, sur l'autre rive de la Seine, où un concert était organisé.

Torse nu, portant tutu blanc, kilt ou bas résille, des perruques fluo ou des oreilles de lapin, les manifestants ont fêté sous le soleil la loi autorisant le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe, un texte entré en vigueur le 18 mai.

Après plusieurs mois d'une forte mobilisation des personnes opposées au mariage homosexuel, cette "marche des fiertés" avait un goût de revanche pour certains manifestants.

Représentants politiques

Plusieurs personnalités politiques de gauche avaient fait le déplacement, comme le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë et la ministre écologiste du Logement Cécile Duflot, derrière une grande banderole sur laquelle il était écrit "LGBT (Lesbiennes, gays, bi et trans, ndlr), allons au bout de l'égalité".

Dans la foule, des drapeaux arc-en-ciel, des ballons, et des pancartes réclamant "la PMA (procréation médicale assistée, ndlr) pour tous" ou proclamant "même famille, mêmes droits".

Certains opposants à la loi continuent à manifester malgré son entrée en vigueur. Sur un balcon, poing levé et visage caché par des masques blancs, une poignée d'"Hommen" (inspirés du modèle des Femen) ont déployé au passage du défilé une banderole sur laquelle il pouvait être lu "Dictature des minorités, peuple bâillonné".

"Même si on a eu une avancée majeure en droit cette année, un certain nombre de nos revendications n'ont pas été satisfaites", a affirmé le porte-parole de l'Inter-LGBT Nicolas Gougain avant la manifestation.

Le premier mariage entre deux hommes a été célébré à Montpellier (sud) le 29 mai. Depuis, plusieurs dizaines de mariages entre homosexuels ont été célébrés dans toute la France.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes