L'opposition syrienne veut le départ d'Assad avant toute solution

L'opposition syrienne a exigé mercredi un départ du régime de Bachar al-Assad comme préalable à toute solution au conflit en Syrie. Elle a ainsi indirectement rejeté l'appel américano-russe au dialogue entre les deux belligérants pour faire cesser l'effusion de sang."La coalition nationale syrienne salue les efforts internationaux appelant à une solution politique qui réaliserait les aspirations du peuple syrien pour un Etat démocratique, mais celle-ci ne peut commencer qu'avec le départ de Bachar al-Assad et de son régime", affirme un communiqué de l'opposition.Cette annonce porte un coup à l'entente entre Etats-Unis et Russie, deux pays opposés sur le dossier syrien, mais qui se sont basés sur l'accord de Genève conclu en juin 2012 par les grandes puissances. Ce document prévoit une transition politique, mais ne se prononce pas sur le sort du président syrien.A l'occasion de la première visite à Moscou de John Kerry en tant que secrétaire d'Etat américain, les deux pays ont annoncé avoir convenu d'inciter régime et rebelles à trouver une "solution politique" et d'encourager la tenue "au plus vite" d'une conférence internationale."Un premier pas"Cet accord russo-américain est "un premier pas en avant très important. Ce n'est néanmoins qu'un premier pas", a estimé M. Brahimi dans un communiqué. Le médiateur a émis l'espoir que l'accord reçoive le soutien des autres membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et de "l'ensemble de la région".Lancé en mars 2011, le mouvement de contestation pacifique contre le régime syrien s'est transformé, après sa répression par le régime, en guerre civile, faisant plus de 70'000 morts, 4,25 millions de déplacés et plus de 1,4 million de réfugiés, selon l'ONU.Observateurs capturésSur le terrain, outre les combats qui font rage sur les multiples fronts entre rebelles et troupes du régime, l'ONU tentait d'obtenir la libération de quatre observateurs philippins de la FNUOD (Force de l'observation du désengagement sur le Golan). Elle a en outre retiré tous ses Casques bleus postés dans cette zone. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes