L'opposition cambodgienne refuse le résultat des législatives

L'opposition cambodgienne a annoncé lundi qu'elle refuse le résultat des législatives de dimanche. Elle estime que la victoire du Premier ministre Hun Sen, au pouvoir depuis 28 ans, est entachée de fraudes.

Le CNRP exige l'établissement d'un comité chargé d'enquêter sur ces irrégularités. Ce comité devra notamment être composé de membres de tous les partis, de la Commission nationale électorale (NEC) ainsi que de représentants de l'ONU. Il devra rendre ses conclusions afin la fin août, indique le parti dans un communiqué.

Dimanche soir, le Parti du peuple cambodgien (CPP), entièrement dévolu à l'homme fort du pays qui n'a pas quitté le poste de Premier ministre depuis 1985, a annoncé qu'il conservait sa majorité au Parlement. Il revendique 68 sièges contre 55 à ses adversaires.

Peu auparavant, l'opposition avait proclamé sa victoire, puis s'était piteusement rétractée.

Le scrutin a été marqué par de nombreuses allégations de fraudes, en particulier sur les listes électorales. Des milliers de noms ont apparemment disparu des listes, et des électeurs n'ont pas pu voter parce que quelqu'un l'avait déjà fait à leur place.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes