Eruption du Kelud: trois morts et évacuations massives

L'éruption spectaculaire du mont Kelud sur l'île de Java en Indonésie, dans une région densément peuplée, a fait trois morts. Elle a aussi entraîné l'évacuation de près de 100'000 personnes, ont annoncé les autorités. Sept aéroports ont été fermés.

"Une pluie de cendres, de sable et de pierre tombe jusqu'à 18 kilomètres du cratère du volcan", a indiqué le porte-parole de l'agence de prévention des situations d'urgence, Sutopo Purwo Nugroho. Il a précisé que la couche de cendres atteint par endroits cinq centimètres.

Une femme de 60 ans et un octogénaire ont péri sous les décombres de leurs maisons respectives. Leurs toits se sont effondrés sous le poids des débris du volcan, a-t-il ajouté. "Ces maisons étaient mal bâties et semblent avoir cédé facilement". Ailleurs, un homme de 70 ans est décédé écrasé par la chute d'un mur.

Air saturé de soufre

Quelque 200'000 habitants de 36 villages dans un rayon de dix kilomètres autour du Kelud avaient reçu reçu l'ordre d'évacuer. Quelque 100'000 personnes ont rejoint les refuges mis à disposition par les autorités. Beaucoup sont ensuite retournés chez eux pour nettoyer leur domicile.

Les services de secours ont envoyé des SMS aux habitants pour les exhorter à ne pas rentrer chez eux. Ces messages expliquaient que la lave continuait de couler dans certains villages et que l'air était localement saturé de soufre.

Nombreux vols annulés

L'aéroport international de Surabaya, ainsi que les aéroports de Yogyakarta, Solo, Malang, Bandung, Semarang et Cilacap ont été fermés, a annoncé les autorités. La chaîne Metro TV a montré des avions couverts de cendres sur le tarmac.

"Tous les vols vers ces aéroports ont été annulés et d'autres vols, y compris en provenance d'Australie et d'Indonésie, ont été détournés", a dit Herry Bakti, responsable de l'aviation au ministère des Transports. "Pour le moment, il est trop dangereux de voler près du nuage".

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes