L'armée est intervenue près de Kramatorsk, dans l'est de l'Ukraine

L'armée ukrainienne a mené samedi à l'aube une nouvelle offensive contre les séparatistes pro-russes près de Kramatorsk, dans l'est du pays. Les autorités ont fait valoir leur volonté de les déloger coûte que coûte.

Le ministre de l'Intérieur, Arsen Avakov, a affirmé que les forces gouvernementales ont pris le contrôle d'une tour de télévision dans cette ville proche du bastion rebelle de Slaviansk, où de violents affrontements ont eu lieu vendredi.

"La phase active de l'opération se poursuivait à l'aube. Nous ne nous arrêtons pas", a écrit M. Avakov sur sa page Facebook. Il n'a pas fait mention d'éventuelles victimes.

Dans la nuit, les médias russes ont parlé de combats près de Kramatorsk. Citant des sources médicales, ils ont fait état d'un mort et de neuf blessés.

Plusieurs morts

Les affrontements de vendredi à Slaviansk, où l'armée a lancé l'offensive contre les séparatistes qui tiennent la ville, ont coûté la vie à deux soldats dont l'hélicoptère a été abattu. Cinq autres personnes y ont été tuées, selon les séparatistes.

A Odessa, au bord de la Mer noire, au moins 37 personnes ont trouvé la mort vendredi, dont 31 dans l'incendie d'un local syndical. Les autres ont été victimes d'affrontements de rue entre pro-russes et pro-occidentaux.

/ATS


Actualisé le