L'ancien président haïtien Jean-Claude Duvalier est mort (officiel)

L'ancien président haïtien Jean-Claude Duvalier est mort samedi matin à Port-au-Prince d'une crise cardiaque, a annoncé à l'AFP la ministre de la Santé Florence Guillaume Duperval. Il a été à la tête d'Haïti de 1971 à 1986, année où il a été renversé par une révolte populaire.

Surnommé "Bébé Doc", il était revenu à la surprise générale en Haïti en 2011 après avoir passé 25 ans en exil en France. Il était poursuivi depuis par la justice de son pays pour des crimes perpétrés pendant son règne.

Sûr de son action du temps où il dirigeait le pays le plus pauvre des Amériques, M. Duvalier avait dit "avoir fait le maximum pour assurer une vie décente" à ses compatriotes du moment où, à 19 ans, il avait hérité du pouvoir de son père, jusqu'à son départ provoqué par une révolte populaire en 1986.

Cette année-là, les autorités haïtiennes avaient demandé à la Suisse de bloquer les avoirs de Jean-Claude Duvalier, de l'argent public soupçonné d'avoir été détourné. Depuis, les fonds sont restés gelés en permanence, soit dans le cadre de l'entraide internationale en matière pénale, soit sur décision du Conseil fédéral.

Il y a un an, le Tribunal administratif fédéral confirmait le blocage et la confiscation de ces avoirs, l'origine de la fortune de Jean-Claude Duvalier et de son entourage ne faisant guère de doute. Fin 2010, les biens de M. Duvalier gelés en Suisse se montaient encore à plus de 5 millions de francs.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes