Ukraine: le parlement veut que Ianoukovitch soit jugé par la CPI

Le parlement ukrainien a voté à une large majorité pour le renvoi du président destitué Viktor Ianoukovitch devant la Cour pénale internationale (CPI). Il est accusé de "crimes graves" après la mort de plus de 100 manifestants dans les affrontements avec la police la semaine dernière à Kiev.

Les députés accusent l'ancien chef de l'Etat, recherché pour "meurtres de masse", ainsi que d'autres responsables (dont l'ex-ministre de l'Intérieur Vitali Zakhartchenko et l'ancien procureur général Viktor Pchonka), d'être liés aux violences policières contre les manifestants.

Réagissant à cette décision, la CPI a précisé qu'elle attendait une requête officielle des autorités ukrainiennes lui donnant compétence pour enquêter sur ces décès.

Vitali Klitschko, l'un des leaders de l'opposition, a pour sa part annoncé qu'il serait candidat à la présidentielle anticipée du 25 mai."Je serai candidat à la présidentielle. Je suis convaincu qu'il faut changer complètement les principes et les règles du jeu en Ukraine, il faut rétablir la justice", a-t-il déclaré à des journalistes au parlement.

Formation du gouvernement repoussée

La formation d'un gouvernement de transition a été repoussée à jeudi, a annoncé le président par intérim Olexandre Tourtchinov. Elle était initialement prévue pour mardi.

"Je m'adresse aux dirigeants des factions et des groupes parlementaires et je vous demande de faire en sorte que le vote (pour le gouvernement) ait lieu jeudi", a-t-il déclaré, sans donner de raison à ce report.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes