L'Iran dit suspendre d'ici midi l'enrichissement à 20%

L'enrichissement d'uranium à 20% sera suspendu aujourd'hui dès midi, a annoncé le chef de l'organisation de l'énergie nucléaire iranienne, Ali Akbar Salehi. Cette mesure intervient dans le cadre de l'accord nucléaire conclu entre l'Iran et les grandes puissances.

"La suspension volontaire de l'enrichissement d'uranium à 20% est la mesure principale que nous prenons ce lundi à 12h00 (09h30 suisses)", a déclaré M. Salehi, cité par l'agence officielle Irna.

"Deux cascades (de centrifugeuses) à Natanz et quatre cascades à Fordo seront déconnectées d'ici 12h00, ce qui veut dire que la production de 20% sera vraiment stoppée", a expliqué le chef de l'OIEA.

"Nous avons assez de stock d'uranium enrichi à 20% pour les quatre ou cinq prochaines années, donc nous n'avons pas besoin" de continuer la production, a-t-il souligné.

Les inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sont arrivés samedi à Téhéran pour rendre compte des mesures concrètes prises par l'Iran pour respecter sa part de l'accord.

Levée des sanctions

"Des discussions techniques sont en cours entre l'Agence internationale de l'Energie atomique et nos experts (...) une fois qu'elles seront finies, je pense que la suspension débutera vers midi (heure locale)", a déclaré pour sa part Behrouz Kamalvandi, porte-parole de l'OIEA.

L'accord provisoire conclu en novembre entre la République islamique et les grandes puissances devait commencer à être appliqué ce lundi. Il stipule que l'Iran doit limiter ses activités dans le domaine nucléaire en échange d'un allègement des sanctions internationales.

En échange, les six puissances diplomatiques (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne) vont lever, sur une période intérimaire de six mois, une partie de leurs sanctions, pour un ensemble de près de 7 milliards de dollars (plus de 6,3 milliards de francs).

/ATS


Actualisé le