Inondations dans les Balkans: trois milliards d'euros de dégâts

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a évalué à plus de trois milliards d'euros (3,65 milliards de francs) les dégâts provoqués à la mi-mai par les inondations en Serbie et en Bosnie. Il s'agissait des pires inondations qui ont frappé ces pays en un siècle.

"Selon les estimations préliminaires et très approximatives, le montant des dégâts s'élève entre 1,5 et deux milliards d'euros en Serbie et à environ 1,3 milliard d'euros en Bosnie", a précisé la BERD dans un communiqué.

Outre un très grand nombre de domiciles qui ont été détruits ou endommagés, ainsi que des infrastructures routières et ferroviaires, les secteurs agricole (10% du PIB en Serbie et 6% en Bosnie) et énergétique ont été particulièrement touchés, selon la même source.

"L'essentiel des terres arables dans des zones inondées ont été détruites, et les dégâts dans les deux pays pourraient s'élever (dans ce seul secteur) à des centaines de millions d'euros", lit-on. Près de deux millions de personnes ont été victimes de ces inondations, qui ont fait 77 morts au total, en Serbie, en Bosnie et en Croatie, dont 51 en Serbie.

150'000 personnes évacuées

Au plus fort des inondations, 150'000 personnes avaient dû être évacuées, notamment en Serbie et en Bosnie. La situation s'est depuis stabilisée, mais plusieurs villes dans ces trois pays ont été entièrement envahies par les eaux et des villages entiers, notamment en Bosnie, ont été détruits par des glissements de terrain.

La BERD avait prévu une croissance de 1,8% en Bosnie et de 1% en Serbie en 2014, mais ces prévisions devaient être revues à la baisse à la suite de ces inondations.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus