Heurts lors de la manifestation anti-gouvernementale à Islamabad

La police pakistanaise a tiré des gaz lacrymogènes sur la foule grandissante des manifestants qui convergeaient mardi vers le Parlement à l'appel d'un influent chef musulman pakistanais. Des tirs ont été entendus, selon un journaliste AFP sur les lieux.Armés de bâtons, les manifestants jetaient des pierres sur les forces de l'ordre à moins de 500 mètres du Parlement et des coups de feu à la provenance indéterminée ont retenti. Des manifestants ont brisé les vitres de véhicules stationnés sur le parcours, a ajouté le journaliste. /SERVICE


Actualisé le