Grande victoire pour les couples homosexuels américains

La Cour suprême des Etats-Unis a accordé mercredi une large victoire aux couples homosexuels. La plus haute juridiction du pays a en effet invalidé une loi fédérale qui définit le mariage entre un homme et une femme. Elle a également permis de facto aux homosexuels de se marier à nouveau en Californie.

Dans deux décisions distinctes, prises par cinq juges contre quatre, la Cour a permis aux homosexuels légalement mariés, ce qui est aujourd'hui possible dans 13 Etats sur 50, d'obtenir les mêmes droits que les couples hétérosexuels. Elle s'est en revanche gardée de légaliser le mariage gay à l'échelle du pays, ou dans les huit autres Etats qui disposent de l'union civile comme la Californie.

Le président Barack Obama a aussitôt salué la décision de la haute Cour. "J'applaudis la décision de la Cour suprême d'invalider la Loi sur la défense du mariage. Il s'agissait d'une discrimination inscrite dans la loi", a souligné M. Obama dans un communiqué. "La Cour suprême a corrigé une injustice et notre pays s'en porte mieux", a-t-il poursuivi.

"Anticonstitutionnelle"

Sur le parvis du temple de la justice, un millier de personnes, en majorité en faveur du mariage gay, réunie sous un soleil de plomb et brandissant des drapeaux arc en ciel, ont manifesté leur joie par des cris et en échangeant des baisers.

Dans une décision très attendue, depuis l'audience des 26 et 27 mars, la haute Cour a commencé par trancher sur la loi, datant de 1996, de "défense du mariage" (DOMA) qui est défini comme l'union entre un homme et une femme. Elle est "anticonstitutionnelle car elle est une privation de l'accès à la liberté des personnes qui est protégé par le 5e amendement", a jugé la Cour.

De nouveau possible en Californie

Sur le deuxième recours, concernant le mariage gay en Californie, la majorité a refusé de se prononcer. Elle a estimé que la plainte de militants contre le mariage gay en Californie n'était pas recevable, le rendant de nouveau possible dans cet Etat de la côte Ouest.

Et elle renvoie l'affaire devant la justice inférieure mais permet, dans l'intervalle d'un nouveau jugement, que les homosexuels se marient à nouveau.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus