France: l'UMP porte plainte après une attaque informatique

Le parti français UMP a porté plainte la nuit passée suite à une attaque informatique. Celle-ci a perturbé le début du vote des militants qui doivent désigner le président de cette formation politique de droite. Nicolas Sarkozy est le favori de cette élection dont le résultat sera connu vers 21h00.

Le site Internet de l'UMP a été bloqué pendant plus d'une heure vendredi soir après l'ouverture du scrutin. Plainte a été déposée, a indiqué samedi matin Luc Chatel, secrétaire général du parti.

Les 268'341 adhérents appelés à voter par Internet doivent choisir entre l'ex-chef de l'Etat Nicolas Sakozy et deux autres candidats, Bruno Le Maire et Hervé Mariton. Nicolas Sarkozy espère remporter largement ce scrutin, et en faire la première étape de sa reconquête de l'Elysée.

"Le vote se déroule de manière, j'allais dire satisfaisante, même si nous sommes victimes de cyberattaques depuis le début du vote", a déclaré samedi matin Luc Chatel, secrétaire général du parti, sur France Info.

"Il y a eu plusieurs tentatives de piratage mais qui sont, selon les experts, organisées. Ce n'est pas de l'amateurisme, c'est la raison pour laquelle ça nous a amenés à déposer plainte cette nuit au commissariat du XVe arrondissement (de Paris) et les services de police en charge des cyberattaques enquêtent déjà", a-t-il ajouté.

/ATS


Actualisé le