Egypte: le premier ministre évoque un risque de "contre-révolution"

Des affrontements sanglants se sont poursuivis samedi au Caire pour la seconde journée consécutive entre forces de l'ordre et manifestants hostiles au pouvoir militaire. Le premier ministre Kamal el-Ganzouri a évoqué un risque de "contre-révolution".Le bilan des accrochages qui ont débuté vendredi matin devant le siège du gouvernement dans le centre du Caire est de neuf tués et au total 361 blessés, a dit dans l'après-midi le ministre de la Santé. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes