Dix-huit morts dans des combats entre Kurdes et armée en Syrie

Au moins 18 personnes ont péri ce week-end dans des combats entre forces kurdes et troupes ...
Dix-huit morts dans des combats entre Kurdes et armée en Syrie

Dix-huit morts dans des combats entre Kurdes et armée en Syrie

Photo: Keystone

Au moins 18 personnes ont péri ce week-end dans des combats entre forces kurdes et troupes du régime syrien à Hassaka, dans l'est de la Syrie. Par ailleurs, au moins 35 soldats sont morts samedi dans le crash d'un avion militaire dans le nord-ouest du pays, a annoncé une ONG.

Les heurts ont débuté après la capture par les Kurdes d'une dizaine de soldats accusés d'avoir pris le contrôle de secteurs d'une zone démilitarisée. Les affrontements, qui ont éclaté samedi matin à Hassaka, se poursuivaient dimanche.

Ils ont coûté la vie à 'huit membres des Unités de protection du peuple kurde (YPG, la principale milice kurde) et des Assayesh (forces de sécurité kurdes), ainsi qu'à neuf combattants du régime, à la fois des soldats et des miliciens', a rapporté dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH)

Une civile à par ailleurs été tuée dans ces affrontements, précise l'ONG. Cette dernière s'appuie sur un vaste réseau d'informateurs, de militants et de sources médicales. Les combats entre forces kurdes et troupes du régime syrien sont rares depuis le début du conflit en Syrie il y a près de quatre ans.

Hassaka, capitale provinciale de quelque 200'000 habitants, est restée relativement calme, malgré les tentatives du groupe djihadiste Etat islamique (EI) de s'emparer de certains secteurs. Combattants kurdes et forces du régime s'étaient alors alliés pour repousser les assaillants.

Avion militaire abattu

Au moins 35 soldats ont par ailleurs été tués samedi soir dans le crash d'un avion militaire dans le nord-ouest de la Syrie, lié à de mauvaises conditions météorologiques, a annoncé l'OSDH.

'L'avion a percuté des lignes à haute tension à cause du brouillard près de l'aéroport militaire d'Abou Douhour', dans la province d'Idleb, a précisé l'ONG. Selon elle, l'avion transportait des militaires ainsi que du matériel militaire et des munitions.

La branche syrienne d'Al-Qaïda, le Front Al-Nosra, a en revanche affirmé sur Twitter avoir abattu l'avion. Les médias officiels ont également fait état de l'accident en donnant comme cause le brouillard, mais sans donner de bilan.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus