Défilé militaire annuel: Rohani souligne ses intentions pacifiques

Contrairement à son prédécesseur Mahmoud Ahmadinedjad, le président iranien Hassan Rohani ne s'en est pas pris aux Etats-Unis ou à Israël lors du défilé militaire annuel à Téhéran. L'Iran se défendra contre toute attaque, mais n'a pas d'intention hostile envers d'autres pays, a-t-il souligné.

"Nous avons annoncé au monde lors des pourparlers (relatifs au programme nucléaire), et nous le répétons: nous ne soutenons aucune forme d'agression. Nous sommes en faveur du dialogue", a déclaré Hassan Rohani.

Le président iranien s'exprimait lors de la marche militaire retransmise en direct à la télévision publique. L'on pouvait cependant y voir des troupes scandant "Dieu est le plus grand", faisant défiler des camions porte-missiles parfois ornés de banderoles sur lesquelles on pouvait lire: "Mort à l'Amérique" ou "Mort à Israël", des véhicules blindés de transport de troupes, des drones de surveillance et des petits sous-marins.

"Nous sommes des gens de raison"

Tandis que des hélicoptères et des avions de combat survolaient le cortège, le président Rohani déclarait: "Les voisins doivent savoir que l'armée iranienne veut la stabilité de toute la région (...) Durant les négociations nucléaires, nous avons déclaré au monde que nous ne voulons agresser personne et nous ne voulons pas faire la guerre".

"Nous sommes des gens de raison et de dialogue et n'agresserons aucun pays, mais nous nous défendrons face à toute agression", a ajouté Hassan Rohani, soulignant qu'"au cours des deux siècles passés, l'Iran n'a jamais agressé un pays, mais s'est toujours bien défendu face aux agresseurs".

Une modération nouvelle

Ce discours tranche avec les déclarations de l'ex-président conservateur Mahmoud Ahmadinejad qui déclarait régulièrement qu'Israël était voué à disparaître.

Depuis son arrivée au pouvoir en août 2013, le président modéré Hassan Rohani a prôné une amélioration des relations avec les pays occidentaux et les pays arabes de la région.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus