Au moins huit tués dans l'effondrement d'immeubles à Casablanca

Au moins huit personnes sont décédées dans l'effondrement de trois immeubles intervenus dans la nuit de jeudi à vendredi à Casablanca, la capitale économique du Maroc, selon un nouveau bilan donné par les autorités locales. Dix-sept personnes étaient par ailleurs toujours hospitalisées, a précisé la préfecture citée par l'agence de presse marocaine.

Ces trois immeubles du quartier El Hank, proche du littoral, se sont partiellement effondrés vers 02h30 et les corps sans vie de quatre personnes, dont un enfant de 10 ans et une femme d'une quarantaine d'années, avaient été retrouvés dans les gravats dans la journée de vendredi.

Le drame, intervenu pour des raisons encore inconnues, avait également fait plus de 50 blessés, dont une quarantaine sont depuis sortis de l'hôpital.

Le parquet de Casablanca a ouvert une enquête et le juge d'instruction ainsi que des éléments de la police judiciaire ont débuté leurs investigations. Ils prendront "les mesures qu'impose la loi contre toute personne ayant commis un délit ou une contravention", a indiqué un communiqué du Procureur du roi.

Chef de l'Etat sur place

Des habitants ont dit à l'AFP que l'effondrement aurait pu être provoqué par des travaux dans les étages inférieurs, et par le manque d'entretien général des immeubles, dont la construction remonte aux années 1960 et 70.

Le roi Mohammed VI s'est rendu sur les lieux vendredi, ainsi qu'au chevet de blessés.

"Des instructions ont été données pour prendre les mesures nécessaires afin de procéder au relogement provisoire des sinistrés", a annoncé le Palais royal dans un communiqué.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes