Attentat suicide devant une mosquée chiite de Bagdad: 19 morts

Un attentat-suicide a fait 19 morts et 28 blessés dimanche devant une mosquée chiite de l'ouest de Bagdad où avait lieu un service funéraire, a-t-on appris auprès de la police et des services médicaux. Bagdad connaît une forte hausse des attentats en octobre, la plupart revendiqués par l'Etat islamique (EI), d'obédience sunnite.

"L'attaquant s'est approché de l'entrée de la mosquée et s'est fait sauter au sein de la foule", a déclaré un policier sous le sceau de l'anonymat. L'attentat s'est produit dans le quartier très fréquenté d'Harthiya.

Par ailleurs, la bataille pour le contrôle de la ville kurde de Kobané, en Syrie, ne connaît pas de relâche. Les jihadistes de l'EI ont dépêché sur place de nouveaux renforts pour sa prise ce week-end alors que la coalition poursuit ses raids. La Turquie reste toujours réticente à soutenir l'effort international.

L'EI occuperait toujours 50% de Kobané, mais les combattants kurdes, soutenus par les frappes aériennes de la coalition, auraient infligé ce week-end d'importantes pertes aux jihadistes. Ceux-ci auraient perdu plus d'une trentaine de combattants depuis samedi, dont quinze sous les bombardements de ses positions par des raids aériens, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus