Attaque de Benghazi: Hillary Clinton hors de cause

Les deux présidents de la commission d'enquête indépendante sur l'attaque du consulat américain de Benghazi ont déclaré mercredi que la responsabilité de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton n'était pas engagée. L'assaut avait coûté la vie le 11 septembre à l'ambassadeur des Etats-Unis en Libye.La responsabilité des failles de sécurité révélées par le rapport publié mardi ne se situe pas au niveau du commandement du département d'Etat, a souligné l'ancien ambassadeur Thomas Pickering, qui a co-dirigé la commission avec l'amiral Mike Mullen, ancien chef d'état-major interarmes. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes