Alerte rouge en Inde à l'approche du cyclone Phailin

Pluies et vents violents ont commencé à balayer la côte orientale de l'Inde où près de 400'000 personnes ont trouvé refuge dans des abris. Le gouvernement a déclenché l'alerte rouge et redoute des dégâts importants liés à l'arrivée prochaine d'un "super-cyclone".

Les vents de Phailin soufflaient à 220 km/h au moins et la dépression devrait atteindre les côtes dans la soirée, selon les services météorologiques. Le niveau de la mer devrait s'élever de trois à quatre mètres sur les côtes.

"La tempête peut causer de gros dégâts, étant donné la force de ses vents", avait averti vendredi le directeur des services météorologiques indiens. Douze millions de personnes pourraient être affectées, selon les autorités.

Le super-cyclone, qui occupe la majeure partie du golfe du Bengale, se trouvait samedi matin à 300 km au large, au vu de photos satellitaires, et devrait atteindre les côtes à la tombée de la nuit.

Bourrasques à 314 km/h

Le cyclone a déjà atteint la cinquième et dernière catégorie de l'échelle de Saffir-Simpson. Des bourrasques à 314 km/h ont été enregistrées, indiquent les services météo de la marine américaine.

La puissance de Phailin rappelle un cyclone de 1999 dont les vents atteignaient les 300 km/h et qui avait fait 10'000 morts dans l'Etat d'Odisha (anciennement Orissa).

Cette fois-ci, le gouvernement de l'Odisha se dit mieux préparé. Un demi-million de personnes devraient trouver refuge dans les écoles et autres bâtiments en dur lorsque l'ouragan arrivera. Au moins 60'000 habitants ont déjà été évacués vendredi, dans l'Etat voisin, l'Andhra Pradesh.

Une opération de secours a été lancée en mer pour retrouver 18 pêcheurs en détresse au large de Paradip, un grand port de l'Etat d'Odisha. Leur chalutier est à court de carburant.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus