Walter Meier voit son bénéfice bondir de 37,4% au premier semestre

Avec des ventes en hausse, Walter Meier a continué de progresser au premier semestre 2013. Le groupe zurichois spécialisé dans la climatisation, la ventilation, l'usinage et les outils a vu bondir son bénéfice net de 37,4% sur un an à 30,5 millions de francs.

La forte hausse du bénéfice net est due en première ligne à la vente de l'entité allemande Walter Meier Klima Deutschland, relève jeudi le groupe dans son bilan semestriel. Le bénéfice opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) corrigé des effets extraordinaires a crû de 6,8% à 28,6 millions. La marge opérationnelle est ainsi restée stable à 7,7%.

Le chiffre d'affaires s'est inscrit à 370,7 millions de francs, soit une augmentation de 6,9% par rapport à la même période de l'exercice précédent, a indiqué le groupe jeudi dans son bilan semestriel. Cette progression est toutefois à mettre pratiquement au seul compte de la consolidation de la société américaine Port-a-Cool, spécialisée dans les humidificateurs et acquise en avril 2012.

Contexte défavorable

Corrigée des effets de change et des changements dans le périmètre de consolidation, la croissance organique a en fait reculé de 3,7% sur un an. Ce repli est dû à la mauvaise météo ce printemps aux Etats-Unis et à un recul des investissements de la part des entreprises métallurgiques en Suisse, analyse Walter Meier.

En se basant sur la situation actuelle, Walter Meier s'attend pour l'ensemble de l'année à un chiffre d'affaires dépassant celui de 2012, où il avait atteint 717,8 millions de francs.

Walter Meier ajoute que ces prévisions supposent que son portefeuille de participations reste inchangé. Le groupe, qui emploie quelque 2000 personnes, n'exclut pas des changements à ce niveau, précise-t-il. A la Bourse suisse, le titre a clôturé en recul de 4,1% à 50,85 francs.

/SERVICE


Actualisé le