Verts et Vert'libéraux opposés à la vignette à 100 francs

Verts et Vert'libéraux sont montés jeudi au créneau contre le renchérissement de la vignette autoroutière à 100 francs. Selon eux, le projet soumis au peuple le 24 novembre encouragera un élargissement du réseau routier anti-écologique et antidémocratique.

Selon un sondage national de l'institut gfs.bern réalisé début septembre, la base des écologistes soutient massivement l'augmentation du prix du sésame de 40 à 100 francs. Certains arguments ne sont pas encore passés, a estimé devant la presse le conseiller national Bastien Girod (ZH), vice-président des Verts.

Certaines personnes voient simplement que la vignette relevée rendra le trafic plus cher, a ajouté la conseillère nationale vaudoise Adèle Thorens, coprésidente du parti. Mais il faut taxer les automobilistes selon le principe de causalité.

Taxe au kilomètre

La vignette à 100 francs pour tous est "une aberration économique et environnementale", a soutenu la Vaudoise. Ceux qui utilisent peu la route passeront autant à la caisse que ceux qui usent l'infrastructure tous les jours et polluent beaucoup plus.

Il faut respecter le principe du pollueur-payeur et remplacer la vignette forfaitaire par une taxation de la mobilité. Son montant varierait selon les kilomètres parcourus et l'énergie consommée, voire, à condition que ce soit techniquement possible, la charge occasionnée sur le réseau.

Oui à 70 voire 80 francs

L'augmentation de la vignette est couplée au plus important projet national de développement routier depuis 1960, a relevé Paul Stopper du comité de direction de l'Association transports et environnement (ATE).

Verts et Vert'libéraux auraient accepté une vignette à 70, voire 80 francs. Le dossier est compliqué, a reconnu le conseiller national vert'libéral Jürg Grossen. Divisés, les écologistes opposés au sésame à 100 francs se retrouvent dans le même camp que le TCS et l'UDC qui estiment que l'augmentation ne permettra pas une extension suffisante du réseau routier pour combattre les bouchons.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes