Un millier de fidèles à St-Maurice (VS) pour la messe de minuit

La basilique de St-Maurice (VS) était comble pour la messe de minuit du 24 décembre, diffusée en Eurovision. Mgr Joseph Roduit, Père-Abbé de l'abbaye de St-Maurice, a présidé l'office et prononcé l'homélie. Il a appelé à porter "un regard plus profond, plus intérieur sur les personnes, les événements et les choses".

Quelque 700 fidèles se sont réunis dans la basilique de St-Maurice pour suivre la messe de Noël. Plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées non loin, à l'église Saint-Sigismond, où l'office était projeté sur grand écran.

Mgr Joseph Roduit a salué l'assemblée en français, allemand, italien, espagnol et néerlandais. Il s'est ainsi également adressé aux milliers de téléspectateurs qui ont suivi la messe via la Radio Télévision suisse (RTS un, la 1ère et Espace 2) ainsi que les télévisions publiques belges (RTBF et VRT) et espagnole (RTVE).

Dans son homélie, Mgr Joseph a déploré "un regard triste sur la vie et le monde" en raison d'une "actualité tristement médiatisée", que Noël vient changer en "regard émerveillé". Il a comparé la joie de Noël au sourire d'un enfant invitant à préférer un regard chrétien "plein de confiance et donnant à l'autre toutes ses chances".

1500 ans de l'abbaye

L'Ensemble Vocal de St-Maurice, le Grand Choeur de la Basilique ainsi que le chanoine et organiste de réputation internationale Georges Athanasiadès ont animé la messe. Ils ont chanté des extraits des messes de Mozart, des chants de Noël et des compositions monastiques.

La messe était commentée par André Kolly, journaliste d'information religieuse et coordinateur liturgique. Il a notamment évoqué l'histoire de l'abbaye de St-Maurice, seul monastère d'Occident sans interruption d'activité depuis l'an 515.

La dernière messe de minuit transmise en Eurovision depuis la Suisse remonte à 2007. Elle avait eu lieu à la cathédrale de Fribourg.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes