Un maçon gagne en moyenne 6000 francs par mois cette année

Un maçon gagne en moyenne 6000 francs par mois, selon une enquête de la Société suisse des entrepreneurs (SSE). Pour les ouvriers non qualifiés du secteur de la construction la rémunération moyenne mensuelle se chiffre elle à 4850 francs. Elle atteint 5735 francs pour les salariés soumis à la Convention nationale (CN) du secteur principal de la construction.

La rémunération moyenne des employés soumis à la convention collective de travail nationale comprend par ailleurs un 13e mois de salaire, précise l'association faîtière de la branche de la construction. Au regard de 2013, ce montant a augmenté de 0,5% ou 28 francs, contre 0,1% une année auparavant.

Selon l'enquête de la SSE, qui s'appuie sur plus de 53'000 données transmises par les entreprises, le pouvoir d'achat mesuré au salaire moyen de la CN a progressé de 6,1% depuis 2008. Evoquant des conditions "attrayantes" dans la branche, l'association patronale ajoute que ces salaires sont complétés par la retraite anticipée dès 60 ans, ainsi que des indemnités et allocations "généreuses".

L'enquête confirme également le nombre exceptionnellement élevé de travailleurs étrangers dans le secteur. Pour le personnel de chantier, la part des employés suisses se monte à 35%. Les Portugais, qui représentent 31% de l'effectif, pointent au 2e rang, suivis des Italiens, lesquels comptent pour un peu plus de 12% du total. Viennent ensuite les ressortissants d'ex-Yougoslavie (8%).

Part des Suisses stable

En l'espace d'un peu plus de dix ans, la part des Suisses est demeurée stable, malgré les accords de libre circulation des personnes avec l'Union européenne. La proportion de Portugais a elle revanche augmenté de 24 à 31%, alors que celle des Italiens et ex-Yougoslaves s'est réduite de 18 à 12% pour les premiers et de 12 à 8% pour les seconds.

Reste que la part des Suisses est particulièrement importante dans la classe d'âge de 20 à 29 ans, atteignant près de 60%. Selon l'enquête, près de 30% du personnel fixe dans la branche est âgé de 50 ans ou plus. Les travailleurs entre 40 et 50 ans représentent aussi 30% de l'ensemble.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes